pergola automatisée

Comment entretenir ses menuiseries ?

Tout comme vous pouvez prendre soin de votre voiture ou de vos meubles, vos portes et fenêtres peuvent aussi vous demander un peu d’attention.

Les variations de températures, la pluie, le vent, la pollution… sont autant de facteurs qui mettent vos menuiseries à dure épreuve. Que vous soyez équipé de fenêtres en pvc, de fenêtres en bois ou de fenêtres en aluminium, chacune demandera un entretien particulier et plus ou moins régulier pour préserver ses performances et son intégrité esthétique dans la durée. De plus, il faut savoir que l’entretien est souvent une condition à remplir en plus d’un usage convenable de menuiseries afin de faire valoir votre garantie.

Cet article vous permettra de savoir quel mode opératoire suivre en fonction du matériau correspondant à vos portes, fenêtres, portes fenêtre et baies vitrées, à quelle fréquence procéder à l’entretien, ainsi que les erreurs à ne surtout pas commettre.

Les menuiseries pvc

L’entretien des menuiseries en PVC est assez élémentaire et ne nécessite aucune compétence particulière.

A l’aide d’une éponge et d’un seau d’eau chaude savonneuse ou vinaigrée il vous suffira de frotter délicatement les cadres, les vitres, les joints et les parties métalliques de vos fenêtres ou de vos portes puis de rincer à l’eau pure et d’essuyer le tout avec un chiffon propre et doux ou avec une raclette non agressive.

Les menuiseries bois

Bien que l’entretien des menuiseries en bois soit plus complexe et puisse paraître être une corvée insurmontable, prendre soin de ses fenêtres ou de ses portes en bois vaut vraiment la peine lorsque l’on se rend compte du résultat final et du cachet supplémentaire apporté à votre habitation. Il s’agit de plus de préserver un investissement plutôt conséquent réalisé quelques années auparavant, raison de plus pour y accorder une attention toute particulière.

Dans un premier temps il vous faudra enfiler une tenue qui ne craigne pas les tâches ainsi que des gants et un masque de protection. Vous devrez également protéger le vitrage à l’aide de film plastique et d’un adhésif pour éviter de rayer ou de tacher les carreaux.

L’étape suivante consiste à retirer l’ancienne couche de vernis ou de peinture grâce à une raclette et de lames. Il vous faudra ensuite poncer le bois méticuleusement afin d’ôter toutes les particules disgracieuses. Une fois le bois à nu, lisse et bien nettoyé vous pouvez décider d’appliquer une couche de produit anti moisissures et anti insectes qui préservera vos menuiseries de ce genre de désagrément. Enfin, pour redonner de l’éclat à votre porte ou à votre fenêtre, à l’aide d’un pinceau assez fin, appliquez selon vos préférences le vernis ou la peinture choisi (une teinte claire évitera de trop fortes dilatations du bois lorsque les températures augmenteront). Laissez sécher selon les indications prescrites sur vos produits et renouvelez cette opération jusqu’à ce que le résultat soit net et votre menuiserie bien protégée.

Les menuiseries aluminium

Très similaire à celui des menuiseries PVC, l’entretien des menuiseries en aluminium est plutôt simple et consiste à maintenir une facilité d’utilisation et un visuel agréable en dépit d’une certaine usure.

La technologie du thermolaquage vous évite désormais de devoir repeindre vos menuiseries aluminium comme c’est le cas pour le bois. Avec ce type de matériaux un simple nettoyage à l’eau et au savon grâce à une éponge douce, suivi d’un rinçage et d’un séchage suffit et redonne l’éclat à votre porte, fenêtre ou baie vitrée.

Des points similaires entre les matériaux

Certains points sont communs quel que soit le matériau et leurs entretiens doivent respecter une certaine périodicité. En effet, les composants des menuiseries sont plus ou moins similaires qu’il s’agisse de fenêtre en bois, en pvc ou en aluminium, c’est par exemple le cas des pièces mécaniques, des joints d’étanchéité, des seuils …

Régulièrement, aspirer les poussières qui peuvent s’accumuler dans le cadre intérieur de vos menuiseries et notamment sur le seuil et au niveau des grilles de ventilation. Lorsque vous nettoyez vos carreaux, profitez-en pour passer un léger coup de chiffon sur les joints d’étanchéité. Ces actions maintiendront les performances isolantes de vos menuiseries telles qu’elles l’étaient aux premiers jours.

Pour conserver la fluidité de mouvement de vos menuiseries il vous est enfin conseillé de lubrifier les pièces en métal telles que les gonds, les crémones …

Ces entretiens sont de plus l’occasion de vérifier l’état général de vos menuiseries et donc de pouvoir anticiper les quelconques dysfonctionnements causés par des usures prématurées ou des défauts.

La fréquence d’entretien de vos menuiseries

En fonction de votre lieu d’habitation et de leur emplacement vos menuiseries sont plus à l’abri ou au contraire fortement exposées aux agressions de l’environnement et se salissent donc plus ou moins rapidement.

Si vous habitez dans un secteur rural ou urbain peu dense vous pouvez vous contenter d’un entretien annuel si vos menuiseries sont régulièrement rincées par les eaux de pluie.

Si cependant vous logez dans une zone urbaine dense, industrielle ou côtière vos menuiseries auront besoin d’un entretien plus régulier, l’idéal étant d’au moins deux fois dans l’année.

Il faut aussi avoir à l’esprit que les menuiseries orientées à l’est se détériorent moins vite que celles exposées à l’ouest car elles subissent moins les effets du soleil.

Les produits et pratiques à prohiber pour l’entretien de vos menuiseries

Souvent armé de bonnes intentions vous pouvez penser à certaines solutions ou produits pour l’entretien de vos menuiseries qui risquent au final de faire plus de mal que de bien.

Vous devez en effet mettre de côté l’idée par laquelle utiliser un appareil de nettoyage à haute pression au risque de trop solliciter vos joints ou de briser vos vitres.

Oublier également les produits chimiques abrasifs trop agressifs pour les menuiseries tels que les détergents, les lessives ou encore les produits à base de chlore, d’acétone, trop acides ou basiques.

Enfin, ranger votre paille de fer, vos brosses abrasives ou tout autre outil granuleux qui risquerait de rayer de manière définitive votre porte ou vos fenêtres, privilégiez les éponges et les tissus doux.

 

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour l’entretien des menuiseries de votre habitation, à vous de jouer !