Portail coulissant

Tout ce que vous devez savoir pour bien choisir votre portail !

portail et cloture Belombra

Le portail, avec sa clôture, est le premier élément de fermeture de votre maison qui assure à la fois une sécurité par rapport à d’éventuelles intrusions, une meilleure intimité par rapport à vos voisins ou de simples passants curieux, mais aussi un cachet supplémentaire pour votre habitation. Le portail est en effet la signature finale de votre terrain car c’est la première chose que vos visiteurs découvriront mais aussi la dernière qu’ils auront lorsqu’ils repartiront.

Dans ce cadre il est tout à fait normal que vous vous questionniez au sujet de l’installation ou de la rénovation de votre portail et cet article pourra vous aider à faire votre choix.

Etape 1 : Les dimensions de votre portail

A l’heure actuelle, pour ce type de fermeture on rencontre principalement 2 largeurs standards sur le marché, soit 300cm et 350cm. Vous pouvez bien sûr adapter la largeur aux spécificités de votre terrain et aller jusqu’à 500cm si vous souhaiter faire rentrer sur votre terrain deux véhicules de façon collatérale. Il est néanmoins préférable de ne pas opter pour une distance inférieure à 300cm entre les poteaux ce qui rendrait difficile les manœuvres d’entrée et de sortie de vos automobiles.
Pensez également à la hauteur nécessaire pour votre portail afin d’éviter les vis-à-vis intrusifs. Les trois hauteurs standards sont de 120cm, 150cm et 180cm.
Il vous est tout à fait possible d’opter pour des dimensions sur mesure afin d’être adapté aux mieux à votre environnement.

Etape 2 : Le type d’ouverture

Il existe deux types d’ouverture pour les portails. Chaque solution répondant à des caractéristiques particulières, vous pourrez choisir celle qui répondra le mieux à votre situation. Qu’ils soient battants ou coulissants, les constructeurs proposent maintenant pour les portails, une grande variété de modèles pour répondre aux styles et aux envies de chacun et s’accorder aux autres fermetures de la maison telles que les portes, fenêtres, volets, portes de garage …
•  Le portail battant : il est formé de deux vantaux (la plupart du temps symétriques) qui s’ouvrent de manière générale vers l’intérieur de votre terrain. L’avantage avec cette ouverture est qu’elle permet un plus grand choix de matériaux. D’un autre côté les portails battants ne peuvent pas être installés partout notamment dans une allée en pente, dans un espace de dégagement réduit ou encore avec une exposition aux vents forts. Dans des cas particuliers vous pouvez opter pour une ouverture vers l’extérieur, il est toutefois plus commun de préférer une ouverture coulissante.
  •  Le portail coulissant : ce type de fermeture est tout aussi esthétique et pratique que le modèle battant et est une bonne solution lorsque le terrain permet un refoulement latéral sur une longueur supérieure à la largeur de votre portail et offre dans le même temps un gain de place non négligeable. Il est alors nécessaire de réaliser quelques travaux de maçonnerie afin de poser le rail au niveau du sol qui permettra ensuite le déplacement du portail.

Portail coulissant

Etape 3 : Choisir le matériau de votre futur portail.

Pour sélectionner le matériau idéal pour votre portail il est important de prendre en compte, outre le budget, le climat correspondant à votre zone d’habitation.
•  Le PVC : Le portail en PVC est un équipement léger qui peut être décliné sous de nombreuses teintes. A la fois bon marché, facile d’entretien et recyclable, ce matériau peut être la solution idéale pour votre fermeture. Toutefois, il reste assez fragile. Il a en effet une durée de vie plus courte que les autres matériaux et a une très faible résistance aux chocs. Le PVC est par ailleurs tout à fait adapté si vous résidez en bord de mer ou dans une région humide en comparaison à d’autres matériaux qui s’oxyderaient rapidement dans ce genre d’environnement.
•  Le bois : Le portail en bois est aujourd’hui encore symbole de robustesse et d’esthétique. Ce matériau sait donner d’un simple coup d’œil un cachet supplémentaire à votre habitation. Caractéristique non négligeable de nos jours, c’est un produit qui respecte l’environnement et qui est résistant aux chocs. Il demande en revanche un entretien annuel et rigoureux car il a tendance à se dégrader en fonction de la météo. Les professionnels conseillent donc de sélectionner des bois exotiques qui supportent mieux l’humidité, dans les régions où il pleut régulièrement.
  •  L’aluminium : Le portail en aluminium est la solution la plus durable car il ne subit pas les agressions du temps et en cas de torsions ou de chocs violents, il est possible de le réparer assez facilement. De plus, l’aluminium permet de nombreuses possibilités d’un point de vue visuel avec des formes, styles et coloris des plus variées.
•  Le fer forgé : Le portail en fer forgé s’adapte très bien aux décors traditionnels et ajoute une touche d’authenticité à votre habitation et à son extérieur. Ce type de portail est souvent confectionné sur mesure et a donc un prix conséquent surtout si vous choisissez un modèle original. Ce matériau, bien que solide, aura besoin d’un entretien annuel pour lutter contre les phénomènes d’oxydation.

Etape 4 : Trouver la forme et le style idéal pour votre portail

Après avoir décidé des dimensions, du type d’ouverture et du matériau de votre portail vient maintenant le temps de vous intéresser à l’esthétisme de votre projet.
Pour personnaliser votre portail vous pouvez ainsi choisir sa forme au niveau de la partie haute. Six options vous sont généralement proposées telles que :
•  Le Portail droit
•  Le portail en V
•  Le portail bombé
•  Le portail incurvé
•  Le portail en chapeau de gendarme
•  Le portail en chapeau de gendarme inverséformes-portail

Selon vos besoins d’intimité par rapport aux problèmes de vis-à-vis, vous pouvez ensuite choisir du remplissage sur les différentes parties de votre portail parmi quatre styles :
  •  Le style plein : Avec cette solution, vous serez protégés des regards indiscrets mais aussi des tentatives d’intrusion car ce genre de portail a un effet dissuasif sur les personnes mal intentionnées. Si vous possédez des animaux de compagnies, c’est aussi une bonne solution pour éviter leurs fugues.
  •  Le style barreaudé : Vous laissez ainsi passer la lumière grâce à des barreaux installés soit verticalement, soit horizontalement sur l’ensemble ou une partie spécifique du portail.
  •  Le style ajouré : C’est une solution courante qui permet d’avoir une vision à l’extérieur du terrain et qui permet dans le même temps de donner une sensation de profondeur à votre jardin.
  •  Le style demi ajouré : Ce modèle est un compromis entre le style plein et le style ajouré et permet de faire passer la lumière, mais uniquement sur la partie haute du portail, la partie basse elle reste pleine.

Etape 5 : Opter pour un portail motorisé ou non

La motorisation est considérée optionnelle aussi bien sur les portails que sur les autres fermetures de la maison. Toutefois on constate un engouement de plus en plus marqué pour ce genre d’équipement et il est quasiment proposée d’office pour les nouveaux portails. La motorisation est en effet un réel confort au quotidien. Fait d’autant plus vrai dans les régions où la météo est fluctuante et où on est susceptible de devoir ouvrir et refermer son portail sous la pluie.
Si vous hésitez à craquer pour cette option, voici les différents types de moteur qui sont utilisés pour les portails.
•  Le moteur à bras : souvent utilisé pour un portail déjà existant, ce modèle nécessite un espace plus ou moins importante sur les côtés pour permettre aux bras de se replier.
•  Le moteur à vérins : ce système est préconisé pour les portails lourds, il est très économique
•  Le moteur intégré : il est directement inclus dans le portail (plus précisément dans les poteaux) et est donc invisible. Ce modèle est le plus innovant et le plus discret ce qui entraine dès lors une hausse de prix.
•  Le moteur à crémaillère : c’est le seul moteur adapté aux portails coulissants.

Au niveau des prix, on constate une variation en fonction des marques et de leur notoriété mais aussi des garanties offertes par les constructeurs. Celles-ci peuvent en effet aller de 5 à 15 ans ce qui a une répercussion sur la tarification.
Si vous souhaitez profiter d’un portail motorisé, il est préférable de l’indiquer dès le début dans votre devis et de programmer l’installation du mécanisme en même temps que la pose du portail, ce qui vous garantira une meilleure fiabilité et durabilité. Si vous disposez d’autres équipements motorisés vous pourrez également intégrer votre nouveau portail dans votre système domotique en centralisant toutes vos fermetures et autres équipements avec la même télécommande.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour choisir en toute sérénité le portail qui s’accordera le mieux à votre habitation et à vos besoins. Sachez tout de même que dans certaines communes il y a quelques règles à respecter et que vous devrez donc adapter le style de votre nouveau portail au PLU (plan local d’urbanisme) alors renseignez-vous !

le strat naizin (1)